velo sport beaumontois : site officiel du club de cyclisme de BEAUMONT - clubeo

Pascal Kerjean (CC Bourg-Blanc); « Notre cyclisme amateur est en danger »

20 novembre 2018 - 20:53

En cette fin d’année, pour les étrennes de notre cyclisme, la FFC a décidé d’augmenter le prix des engagements sur les courses cyclistes amateurs. Sans explications concrètes, la haute instance du cyclisme national a fixé le prix des engagements aux courses, dès 2019, d’un montant fixe de 7€ à un système à géométrie variable de 8,5€ à 15€, le club organisateur fixant lui-même le tarif de cet engagement.

Donc par cette augmentation, la FFC prendra au passage 8,5 euros qui iront directement dans les caisses ( un peu vides en  ces temps rigoureux) de la fédération, soit une augmentation de 2,5 euros par coureur. 

Si les clubs organisateurs (crevant déjà la gueule ouverte depuis des années) veulent récupérer un petit euro, ils se doivent alors d’augmenter l’engagement à 9,5 euros. 

La note risque d’être plus salée que la fédération ne le pense….. Dans peu de temps, il faudra trouver des jeunes prêts à lâcher environ 10 à 15 euros pour aller s’éclater sur une course locale, tout ça après avoir payer le plein de la voiture pour rejoindre des courses qui se font de plus en plus rares…. Il nous faudra vraiment aller les chercher ceux là…

Faudra pas venir chialer non plus quand la base s’écroulera, entraînant avec elle le sommet de la pyramide.

Et au rythme où vont les choses, il sera bientôt moins cher d’aller pratiquer le sport automobile directement… Oui, dans peu de temps, il ne faudra pas venir chialer quand la base en aura vraiment marre de se sentir seule alors qu’elle demande, bien au contraire, de l’aide pour continuer à exister. Faudra pas venir chialer non plus quand la base s’écroulera, entraînant avec elle le sommet de la pyramide… Y aura plus personne pour soutenir la charpente! 

Nous avons contacté Pascal Kerjean, le Breton du CC Bourg-Blanc en terre du Finistère.  A 48 ans, il n’a jamais cessé de rouler, n’arrêtant la compétition qu’à 46 ans. Dès les cadets puis en juniors et espoirs, il fut la terreur des courses Bretonnes. Un sacré palmarès et un sacré caractère, n’ouvrant sa gueule que lorsque le sort ne lui donne pas vraiment d’autres choix comme l’avenir de nos jeunes. Il a rejoint la pétition;

NON A LA TARIFICATION DES ENGAGEMENTS DANS LES COURSES CYCLISTES FFC

Pascal Kerjean est toujours dans le cyclisme, tentant de transmettre le flambeau à une jeunesse qui se fait de plus en plus rare. Cette base, il la connaît, il l’a vu évolué, il l’a vu changé sous toutes ses formes, il en a la foi, il l’a encore un peu …seulement.

Désormais, il doute de son avenir et il n’est pas le seul dans ce cas. 

 Le vélo devient un sport de luxe

Pascal Kerjean: « Cet appel parce que notre cyclisme amateur est en danger, le velo devient, c’est triste de le dire, un sport de luxe ! Entre le coût du vélo (Tous veulent toujours le dernier cri de ce qui se fait de mieux ), les frais de déplacements par exemple. L’autre jour je suis allé à Chatelaudren pour 30 minutes de course avec mon fils, 250 km avec le plein d’essence qui va avec oui  il faut aimer cet art de vivre… Et puis maitenenant les frais d’engagements qui augmentent pour qui, pourquoi ?

Pour combien de temps les parents peu passionnés par le sport de leurs gosses vont vouloir dépenser autant d’argent?

Et si cette mane financière revenait aux clubs pour alléger, par exemple, les frais pour l’organisation d’une course, pourquoi pas? Là oui, je serais d’accord.  Il y aurait peut-être plus d’épreuves qui sont, elles, en diminution constante ! Dans chaque club,  au moins le mien (CC Bourg-Blanc), on fait des efforts pour payer une partie des engagements devenus onéreux pour les familles, des tenues, des déplacements… Par ailleurs, on remercie les sponsors sans qui nous ne pourrions pratiquer notre loisir, notre passion ! Mais pour combien de temps les parents peu passionnés par le sport de leurs gosses vont vouloir dépenser autant d’argent? Là, oui j’ai peur pour notre avenir.

Je me rappelle, en 1985, d’une grève des coureurs

Je me rappelle, en 1985, d’une grève des coureurs à la Flèche Plédrannaise parce que le timbre d’engagement passait de 5 francs à 10 francs… ( pour que les jeunes qui ne connaissent que l’Euro: de 0,75 euros à 1,5 euros). Certes, le coût de La vie a augmenté je le sais mais c’est quand même un grand écart là!!

 

Pour rejoindre la pétition, cliquez; ICI

Partager :

 

Commentaires