velo sport beaumontois : site officiel du club de cyclisme de BEAUMONT - clubeo

Anthony Turgis

3 février 2019 - 17:37

Anthony Turgis remporte le Grand Prix La Marseillaise

par Emilien Descampiaux 3 février 2019       

Pour la première course Française sur route, on a assisté à une surprise avec la victoire d’un des membres l’échappée matinale : Anthony Turgis.

Après quelques attaques, 4 coureurs vont former l’échappée matinale. Il y a dans ce groupe : Romain Combaud (Delko Marseille Provence), Anthony Turgis (Direct Energie), Julien Antomarchi (Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole) et Morne Van Niekerk (St-Michel-Auber 93).

Voir l'image sur Twitter Voir l'image sur Twitter      

Leur avance va atteindre les 7 minutes à 86 kilomètres de l’arrivée. Alors que Vital Concept-B&B Hôtels contrôle l’allure du peloton.

Dans la côte des Bastides, les fuyards ont vu leur avance passer à 4’40” à cause du travail de l’équipe de Jérôme Pineau.

Ensuite, Combaud et Turgis vont lâcher leur compère de fugue à une trentaine de kilomètres de l’arrivée.

Voir l'image sur Twitter Voir l'image sur Twitter ChronoVélo@chrono_velo     Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité  

Âgé de 24 ans, Anthony Turgis (Direct Energie) a remporté cet après-midi le Grand Prix « La Marseillaise », qui s'est achevé devant le Stade vélodrome.

Il a devancé au sprint Romain Combaud (Delko-Marseille-Provence).

Les deux coureurs appartenaient à un groupe de quatre échappés qui a compté jusqu'à 7 minutes d'avance sur le peloton.

A 30 kilomètres de l'arrivée, dans le Pas d'Oullier, le jeune sud-africain Morne Van Niekerk (St-Michel-Auber 93) et Julien Antomarchi (Natura 4 Ever-Roubaix Lille Métropole) ont lâché prise.

Transfuge de Cofidis, Anthony Turgis disputait sa première course pour Direct Energie et prend donc la tête du classement de la Coupe de France. 

      J.-L. G.

 

À 20 kilomètres de l’arrivée, l’équipe AG2r La Mondiale va prendre le relai de la formation de Arthur Vichot à l’avant du peloton.

Alors que Pierre-Luc Périchon va tenter de faire la jonction avec le duo. Mais, son aventure va durer que quelques kilomètres.

Malgré un fort vent de face, les deux coureurs Français vont résister dans la Gineste. Au sommet, l’écart est encore de 1’30”.

Au sein du peloton, l’équipe Cofidis va tenter de réduire l’écart. Mais peu avant le sommet, Valentin Madouas part en contre. Mais le vainqueur sortant de Paris-Bourges sera repris dans la descente,

Finalement, le peloton ne va jamais revoir les deux hommes de tête.

Au sprint, Anrhony Turgis s’impose de Romain Combaud. Le Belge Tom van Asbroeck (Israël Cycling Academy) règle le sprint du peloton pour la troisième place.

Photo : Anthony Turgis Twitter

Commentaires